International
URL courte
18682
S'abonner

Après avoir prononcé un discours très virulent contre l'Iran en marge de l'Assemblée générale de l'Onu à New York, le Président américain a proposé à son homologue iranien de se rencontrer. Hassan Rohani a dit «niet».

Le Président iranien Hassan Rohani a rejeté la demande de rencontre émise par son homologue américain Donald Trump en marge de l'Assemblée générale de l'Onu à New York, en septembre dernier, rapporte l'agence de presse Fars, se référant à l'analyste iranien Mahdi Fazaeli.

«Le Président Trump a invité le Président Rohani à un tête à tête pendant la visite de M. Rohani à New York pour participer à la conférence annuelle de l'Onu en septembre, mais notre Président a refusé cette proposition», a déclaré Mahdi Fazaeli.

Le représentant officiel du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a confirmé les propos de Mahdi Fazaeli, indiquant que «la partie américaine a exprimé son désir d'organiser une rencontre au sommet, mais le Président iranien l'a rejetée».

Il a noté que l'invitation a était faite après le discours anti-iranien du Président américain à l'Onu.

S'exprimant en septembre dernier devant l'assemblée générale des Nations unies à New York, Donald Trump a tenu un discours très virulent contre l'Iran, qu'il a qualifié d'«État voyou» et de «dictature corrompue».

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
72e session de l'Assemblée générale de l'Onu, Bahram Qassemi, Donald Trump, Hassan Rohani, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook