Ecoutez Radio Sputnik
    La ville norvégienne de Barentsburg

    L’hélicoptère russe Mi-8 tombé dans l’Arctique examiné par les secouristes russes (vidéo)

    © Sputnik . Sergei Mamontov
    International
    URL courte
    0 180

    Un groupe de secouristes du ministère russe des Situations d'urgence, arrivés dans la zone du crash de l’hélicoptère russe Mi-8 au large de l'archipel de Svalbard, ont procédé à l’examen du rivage côtier. Ils ont également effectué les premiers examens du fuselage de l’aéronef.

    Une brigade de plus de 40 secouristes russes a atteint, en hélicoptère, la zone de recherches de l'hélicoptère russe Mil Mi-8, tombé le 26 octobre à deux kilomètres de la ville norvégienne de Barentsburg, au large de l'archipel de Svalbard.

    Les secouristes vont passer ce lundi à examiner le rivage côtier à la recherche des membres d'équipage et de débris de l'aéronef. Ils envisagent de récupérer par la suite l'hélicoptère avec un navire utilitaire lourd.

    En outre, les employés du ministère russe des Situations d'urgence ont utilisé un appareil Falcon afin d'examiner le fuselage de l'hélicoptère découvert dimanche par un navire norvégien à deux kilomètres au nord-est du cap de Heerodden. Des nageurs russes envisagent d'effectuer, à bord d'un navire de recherche, des examens supplémentaires du fuselage.

    Plus tôt lundi, le ministre russe des Situations d'urgence Vladimir Poutchkov avait ordonné de poursuivre les travaux de recherche et de résoudre les problèmes qui se posaient avec les autorités norvégiennes.

    L'hélicoptère russe Mil Mi-8, ayant à son bord cinq membres d'équipage et trois collaborateurs de l'Institut de recherche sur l'Arctique et l'Antarctique, a décollé le 26 octobre du village de Piramiden, abritant un campement russe et une communauté minière. Vers 15h35, heure locale, les services de secours norvégiens ont reçu un message selon lequel l'hélicoptère aurait disparu et se serait écrasé.

    Tags:
    crash d'hélicoptère, hélicoptères, Mi-8, ministère russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, Barentsbourg, Svalbard, Arctique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik