International
URL courte
5122
S'abonner

La partie russe de Twitter subira des pertes de plusieurs millions de dollars en cas de refus des sociétés russes d'y faire de la publicité, a affirmé ce mercredi le sénateur russe Oleg Morozov.

Si les sociétés russes renoncent à placer de la publicité sur Twitter, la branche russe de la messagerie en ressentira fortement l'impact, a affirmé ce mercredi Oleg Morozov, chef d'un groupe de travail au sein de la commission provisoire pour la défense de la souveraineté du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

«Je citerai ce qui a été dit à huis clos: cela aura d'importantes retombées sur le segment russe de Twitter. Ce sont des millions de dollars», a indiqué Oleg Morozov aux journalistes.

«Il s'agit de dizaines de sociétés qui coopèrent avec Twitter ici, en Russie. [De sociétés, ndlr] à participation publique et privées», a-t-il ajouté.
Les sénateurs avaient précédemment recommandé aux sociétés russes de s'abstenir de placer de la publicité sur Twitter comme mesure de rétorsion contre la discrimination de Sputnik et RT aux États-Unis.

Le 26 octobre dernier, la messagerie Twitter a annoncé qu'elle avait décidé de bloquer la publicité de tous les canaux appartenant à l'agence russe Sputnik et RT. Cette décision est en lien avec la coopération de Twitter à l'enquête sur la prétendue «ingérence russe» dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Explosion à Beyrouth: l'épouse de l'ambassadeur des Pays-Bas au Liban décède des suites de ses blessures
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
«Le Covid-19 ne peut être soulagé que par des anticorps, le reste est comme un cautère sur une jambe de bois»
Tags:
sénateur, blocage, publicité, Twitter, Inc, chaîne de télévision russe RT, Sputnik, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook