International
URL courte
19153
S'abonner

La Corée du Nord développe une version modernisée de son missile Hwasong-14 afin qu’il puisse atteindre le littoral américain, communique CNN.

La chaîne de télévision CNN a annoncé mercredi, se référant à un responsable américain, que la Corée du Nord travaillait sur une version avancée de son missile balistique intercontinental Hwasong-14 (KN-20) et que cette version modernisée, capable d'atteindre le territoire des États-Unis, pourrait être prête au lancement dans moins de six mois.

Selon la source de CNN, les améliorations concerneraient le combustible nucléaire, les lanceurs, ainsi que les systèmes d'orientation et de ciblage.

Cette perspective oblige Washington à réévaluer le moment de la menace qu'un missile nord-coréen pourrait représenter pour les États-Unis et à actualiser en permanence les options d'intervention militaire des États-Unis.

Le 4 juillet, Pyongyang a réalisé le premier tir d'un missile balistique intercontinental Hwasong-14. Selon les déclarations nord-coréennes, le missile a atteint une altitude de 2.802 km et a parcouru en 39 minutes de vol une distance de 933 km (le ministère russe de la Défense communique des données différentes: altitude de 535 km et distance d'environ 510 km).

Toujours selon les données nord-coréennes, un autre missile Hwasong-14, tiré le 28 juillet, a effectué un vol de 47 minutes, atteint une altitude de 3.725 km et parcouru 933 km (la Défense russe fait état d'une altitude de 535 km et d'une distance de 732 km). 

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Tags:
missiles balistiques, Hwasong-14, États-Unis, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook