Ecoutez Radio Sputnik
    Affaire Ioukos

    Affaire Ioukos: les ex-actionnaires retirent la plainte contre la Russie en Belgique

    © Sputnik . Vladimir Vyatkin
    International
    URL courte
    3160

    Les ex-actionnaires de Ioukos ont demandé l'arrêt de toutes les procédures juridiques visant à obtenir la saisie de biens russes sur le territoire belge.

    Les anciens actionnaires du géant pétrolier russe Ioukos ont retiré leur plainte réclamant la saisie de biens russes en Belgique, a annoncé le directeur général du Centre international pour la protection juridique (CIPJ) Andreï Kondakov.

    "Aujourd'hui les ex-actionnaires de Ioukos ont annoncé l'arrêt complet de l'ensemble des procédures qu'ils avaient initiées en juin 2015 en vue de mettre en œuvre les décisions de la Cour d'arbitrage de La Haye en Belgique", a fait savoir Me Kondakov.

    Selon lui, l'arrestation des biens russes en Belgique ordonnée auparavant doit être désormais levée.

    En novembre 2016, la Cour d'appel de Paris avait annulé l'arrestation des actifs français de trois entreprises publiques russes prononcée dans le cadre de procès des anciens actionnaires du groupe Ioukos. Mi-octobre dernier, le ministre russe de la Justice Alexandre Konovalov a annoncé que les ex-actionnaires avaient retiré leurs plaintes visant les biens russes sur le territoire français.

    Lire aussi:

    Le tribunal de Bruxelles lève le gel des actifs russes en Belgique, dont ceux de Sputnik
    La justice française débloque 300 M EUR dus par Arianespace à Roskosmos
    Les syndicats dans les rues de Paris pour dire non au «bradage» d’Alstom
    Tags:
    biens publics, plainte, action en justice, arrestation, Ioukos Universal Limited, Andreï Kondakov, Belgique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik