Ecoutez Radio Sputnik
    Logos de RT

    Moscou révèle quelle sera sa réponse face à la pression US sur les médias russes

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    1190

    Moscou répondra d’une manière «dure et symétrique» si Washington, qui réclame que la chaîne RT soit enregistrée en tant qu'agent étranger, ne renonce pas à ses exigences a déclaré aux journalistes le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov a commenté la pression effectuée par Washington sur les médias russes, notamment RT.

    «Les exigences à l'encontre de RT d'être enregistrée en tant qu'agent étranger, compliqueront l'activité professionnelle des journalistes qui travaillent pour la chaîne RT aux États-Unis. Nous riposterons d'une manière dure et symétrique tant que la partie américaine ne renoncera pas à ses exigences inadmissibles», a-t-il affirmé.

    Par ailleurs, comme l'indique M.Riabkov, la loi russe autorise à riposter en qualifiant, à son tour, les médias des autres pays d'agents étrangers.

    «La loi actuelle russe permet, en cas de besoin, de déclarer les médias qui travaillent en Russie et qui mènent directement la politique de leur pays, comme des agents étrangers et des organisations inopportunes. Nous connaissons tous ces médias. […] Que cela se produise ou non ne dépend que de la prolongation de la pression inadmissible sur les médias russes aux États-Unis», a-t-il conclu.

    Auparavant, Washington avait exigé que les prestataires de services des médias russes, la chaîne RT America et le portail internet Sputnik, soient enregistrés aux États-Unis en tant qu'agents étrangers.

    Plus tard, le 26 octobre, la messagerie Twitter a annoncé qu'elle avait décidé de bloquer toute publicité de l'agence russe Sputnik et de la chaîne RT. Cette décision est en lien avec la coopération de Twitter dans l'enquête sur la prétendue «ingérence russe» dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Le 27 octobre, RT a annoncé que pendant la campagne électorale américaine de 2016, Twitter avait cherché à convaincre cette chaîne russe de publier sur sa plateforme un volume important de publicité. La chaîne a dévoilé la présentation faite par Twitter à RT et qui portait sur la promotion de contenus liés à l'élection américaine. RT avait décliné cette «offre exclusive».

    Selon la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, l'absence de preuves tangibles qui pourraient justifier le blocage de la publicité de RT et Sputnik par Twitter fait penser que cette décision aurait été influencée par les services spéciaux américains.

    Lire aussi:

    Google et Facebook: les publicités de la chaîne RT n’ont pas violé les règles
    Pub de RT/Sputnik interdite sur Twitter: Moscou répondrait par des mesures similaires
    Aucune preuve de «manipulations» de YouTube par RT, selon Google
    Tags:
    pressions, politique, loi, médias, chaîne de télévision russe RT, Sputnik, Sergueï Riabkov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik