International
URL courte
707111
S'abonner

Les Etats-Unis sont à court de temps pour trouver une solution pacifique au problème nucléaire nord-coréen, a déclaré le conseiller à la sécurité nationale du Président américain, Herbert McMaster.

Le temps pour trouver une solution pacifique à la question du nucléaire nord-coréen est bientôt écoulé, a prévenu Herbert McMaster, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump.

«La Corée du Nord est une menace pour le monde entier, donc tous les pays du monde doivent faire de leur mieux pour la contrer. Le Président comprend qu'il reste de moins en moins de temps et exhorte les pays à faire plus pour y parvenir», a-t-il affirmé aux journalistes lors d'une conférence de presse donnée à la Maison-Blanche.

Selon lui, l'objectif principal de la tournée asiatique de Donald Trump qui débute cette semaine consiste à «renforcer la détermination internationale et [à] assurer la dénucléarisation de la péninsule coréenne.» Concrètement, le dirigeant américain devrait appeler à faire davantage d'efforts afin d'isoler la Corée du Nord «économiquement et politiquement».

En cela, la Chine, qui a des leviers économiques importants pour exercer une pression sur Pyongyang, fait beaucoup d'efforts, mais ils restent tout de même insuffisants «tant qu'on ne parvient pas à la dénucléarisation totale».

Entre-temps, Washington a affirmé ne pas avoir encore pris de décision sur la tenue d'une rencontre de MM.Trump et Poutine et a promis de l'annoncer dès qu'elle serait prise.

Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Washington et Pyongyang échangent régulièrement des menaces et des intimidations. Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang. Pour sa part, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promis de prendre les mesures les plus cruelles de l'histoire contre l'agression américaine.

De leur côté, la Russie et la Chine ont élaboré de nombreuses feuilles de route permettant le règlement pacifique du conflit sur la péninsule, mais elles ont toutes été ignorées par Washington.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
menace nord-coréenne, pacification, solutions, nucléaire coréen, temps, Herbert Raymond McMaster, Donald Trump, Corée du Nord, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook