Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau de l'église de Suède et le clocher de l'église de Smögen

    La colère des fidèles de l’Eglise évangélique de Suède après une blague mal comprise

    © CC BY 4.0 / W.carter
    International
    URL courte
    1255
    S'abonner

    Une blague de l'Eglise évangélique luthérienne suédoise à propos de Jésus et de tacos outrage ses fidèles.

    L'Eglise évangélique luthérienne suédoise a publié sur son compte Twitter un message qui montrait Jésus à côté d'un plat de « tacos », un des plats traditionnels mexicains, et qui se voulait comique. Malheureusement pour elle, ses fidèles n'en ont pas goûté l'humour.

    Ce qui a choqué et provoqué un véritable tollé parmi les fidèles de l'Eglise luthérienne de Suède, c'est l'image de Jésus remuant les doigts, impatient dans l'attente de quelque chose de savoureux, ainsi légendée: «Quand est-ce qu'enfin arrivera vendredi et ses tacos.»

    «Absolument stupide et insultant» a écrit un lecteur, cité par le journal Aftonbladet.

    «Je suis croyant, et pour la première fois de ma vie, j'ai pensé à quitter l'Eglise suédoise». «Je ne pensais pas que ce genre de chose pouvait arriver» a écrit un autre lecteur.

    Commentant les critiques qui ont plu, le pasteur Charlotte Fricklund, responsable des réseaux sociaux à la direction de l'Eglise évangélique luthérienne suédoise, a déclaré que l'institution ne voulait provoquer personne et qu'elle était surprise par les réactions de ses fidèles. «L'humour est quelque chose que nous avons toujours utilisé. Nous avons posté beaucoup de tweets et de messages, dans lesquels nous avons usé de la plaisanterie, car nous croyons que l'humour est un très puissant outil spirituel». Elle a fait remarquer que cette critique avait été prise en considération, néanmoins la direction de l'Eglise n'a pas l'intention d'arrêter de faire usage de l'humour dans ses messages.

    Lire aussi:

    Fusillade dans un hôpital tchèque: les forces spéciales entrent dans l'établissement
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Bachar el-Assad désigne deux causes de la guerre en Syrie
    Tags:
    église, Twitter, Inc, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik