International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2017) (110)
3221
S'abonner

Les troupes gouvernementales syriennes poursuivront la guerre contre Daech et les autres groupes terroristes jusqu'à ce que l'ensemble du territoire syrien ne soit de nouveau en sécurité, affirme l'agence Reuters se référant à l'armée.

La guerre contre Daech et les autres organisations terroristes continuera tant que la sécurité et la stabilité ne seront pas restaurées sur tout le territoire de la Syrie, ont annoncé les forces armées syriennes dans une déclaration relayée par la télévision d'État et citée par Reuters.

Plus tôt dans la journée, L'État-major général de l'armée gouvernementale syrienne a confirmé la libération de la plus grande ville de l'Est de la Syrie, Deir ez-Zor. L'armée est parvenue à la victoire grâce à l'appui des forces alliées avec lesquelles elle a mené une série d'opérations réussies.

Les forces de Damas sont entrées le 5 septembre dans la partie nord de cette ville en partie aux mains de Daech. Début novembre, les militaires avaient pris le contrôle du réseau des tunnels souterrains situés sur la rive occidentale de l'Euphrate et entre les villes de Deir ez-Zor et d'Al-Mayadine. Ils s'étaient également emparés des dépôts de denrées alimentaires situés à Mahossan, à 20 km de Deir ez-Zor, qui approvisionnaient les terroristes de Daech et du Front al-Nosra sur plusieurs fronts syriens.

Auparavant, l'armée syrienne avait libéré l'île de Sakr, sur l'Euphrate, dans le sud-est de Deir ez-Zor, où s'était retranché le groupe de djihadistes le plus nombreux de la ville.

 

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2017) (110)

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 remonte au-dessus des 21.000 en France
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Tags:
extrémistes, élimination, lutte anti-EI, crise syrienne, militaires, armée, Daech, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook