International
URL courte
8035
S'abonner

Les Américains cherchent à faire durer la guerre en Syrie en créant un camp de l'opposition modérée à Al-Tanf, a déclaré Victor Bondarev, président de la commission de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération.

La formation par les Américains d'un camp de l'opposition modérée au poste frontalier d'Al-Tanf n'est qu'une nouvelle tentative pour «faire durer la guerre en Syrie», a affirmé Victor Bondarev, président de la commission de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), ex-commandant en chef des forces aérospatiales de Russie.

L'état-major général de l'armée gouvernementale syrienne a confirmé les informations diffusées ce vendredi matin par l'agence de presse Sana selon lesquelles l'armée syrienne avait totalement libéré Deir ez-Zor des terroristes de Daech.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie avait indiqué précédemment, se référant à des témoins, que les conseillers américains formaient une nouvelle «opposition modérée» — «Armée nationale syrienne» — regroupant diverses factions. Le coût de l'embauche des combattants de chaque faction est déterminé par les conseillers américains au cours de négociations directes avec leurs commandants sur le terrain, d'où d'importants écarts de revenus.

Le Centre avait également évoqué les difficultés éprouvées par les réfugiés syriens de la région d'al-Tanf.

«La situation humanitaire la plus difficile reste celle de la région d'al-Tanf, en raison du déploiement illégal, par les États-Unis, d'une base militaire avec interdiction de l'approcher à plus de 55 kilomètres. Des dizaines de milliers de réfugiés syriens ne peuvent pas recevoir d'aide humanitaire dans le camp voisin d'al-Rukban», a constaté le Centre russe.

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Tags:
réfugiés syriens, camp, opposition modérée, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Conseil de la Fédération, Daech, SANA, Viktor Bondarev, Russie, Deir ez-Zor, États-Unis, Al-Tanf, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik