International
URL courte
6810
S'abonner

À l’occasion de la visite officielle du couple Trump à Hawaii, un mouvement antigouvernemental compte organiser une manifestation pacifique sur l’île contre la politique du Président américain.

Les partisans du mouvement Antifa envisagent d'organiser, le 4 novembre, des manifestations dans une vingtaine de villes américaines contre la politique de Donald Trump, relate le magazine Time.

L'une des démonstrations devrait avoir lieu à Hawaii, où le Président, accompagné de son épouse Melania, s'est rendu ce matin. En outre, un millier de personnes comptent manifester en même temps à New York.

«Je m'apprête à atterrir à Hawaii. J'attends avec impatience de rencontrer nos grands militaires/vétérans à Pearl Habor»

D'après le magazine, Antifa ne se présente pas comme un groupement, mais comme un mouvement populaire dont les partisans seraient réunis par le désir de destituer Donald Trump.

En août, des sympathisants néonazis et membres du Ku Klux Klan s'étaient de nouveau rassemblés à Charlottesville pour défendre la statue du général Lee, menacée d'être déboulonnée. Le rassemblement avait tourné au drame après des heurts entre les partisans de la suprématie blanche et des militants antiracistes, et une femme de 32 ans avait été tuée par une voiture ayant foncé dans la foule.

Le Président Donald Trump avait suscité la stupeur parmi la classe politique américaine, y compris dans son camp républicain, par un commentaire ambivalent quelques jours plus tard. Il avait déclaré qu'il y avait des torts — mais aussi des gens «très bien» — «des deux côtés».

Lire aussi:

Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
L'Europe devient «une prison» pour les musulmans, affirme Erdogan
Erdogan veut donner «une leçon forte et dissuasive» à Israël
Tags:
manifestation, Antifa, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook