International
URL courte
4014
S'abonner

Après que Saad Hariri a annoncé avoir peur d’être assassiné, des sources de la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya ont révélé qu’un attentat contre sa personne avait été empêché.

Il y a quelques jours seulement Saad Hariri, qui vient d’annoncer sa démission du poste de Premier ministre du Liban, a échappé à un attentat opportunément déjoué, a annoncé la chaîne de télévision Al-Arabiya, se référant à ses propres sources. 

D’après les interlocuteurs du média, c’est à Beyrouth que les malfaiteurs planifiaient de commettre leur acte criminel. 

«Les organisateurs de la tentative d’attentat contre Hariri ont perturbé le fonctionnement des tours de surveillance au passage de son convoi», ont-ils indiqué. 

Rappelons que plus tôt dans la journée de samedi Saad Hariri avait annoncé depuis l’Arabie saoudite sa démission du poste de chef du gouvernement libanais et avait affirmé avoir peur d’être assassiné. Il a en outre critiqué le mouvement chiite libanais Hezbollah et a accusé l’Iran de chercher à «détruire le monde arabe». 

Saad Hariri, qui avait déjà occupé le poste de Premier ministre libanais entre 2009 et 2011, est le fils de l’ancien Premier ministre Rafiq Hariri, tué par une violente explosion ayant secoué le centre de Beyrouth le 14 février 2005.

Lire aussi:

Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
«Vivez à fond, tombez malades»: l'appel de Nicolas Bedos crée la polémique
Tags:
attentat déjoué, Al-Arabiya, Saad Hariri, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook