International
URL courte
7120
S'abonner

Les forces de sécurité libanaises ont déclaré samedi ne pas être au courant qu'un attentat contre le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri était en préparation il y a encore quelques jours, rapporte l’agence d’informations nationale libanaise NNA.

Les forces de sécurité libanaises ont déclaré samedi n'être au courant d'aucune tentative d'attentat contre le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri était en préparation il y a encore quelques jours, rapporte l'agence d'informations nationale libanaise NNA.

«Les forces de sécurité intérieure ne sont pas à l'origine de ces informations et ne disposent d'aucunes données», a-t-il été indiqué.

Cette déclaration fait suite aux informations relayées ce samedi par la chaîne de télévision Al-Arabiya qui, se référant à ses propres sources, a fait savoir qu'un attentat visant Saad Hariri avait été opportunément déjoué il y a quelques jours seulement.

Avant que cette déclaration ne soit faite, Saad Hariri avait annoncé depuis l'Arabie saoudite sa démission, ajoutant avoir peur d'être assassiné.

Saad Hariri, qui avait déjà occupé le poste de Premier ministre libanais entre 2009 et 2011, est le fils de l'ancien Premier ministre Rafiq Hariri, tué par une violente explosion ayant secoué le centre de Beyrouth le 14 février 2005.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Tags:
forces de sécurité, attentat déjoué, Al-Arabiya, Saad Hariri, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik