Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor view

    Deir ez-Zor: attentat contre un rassemblement de déplacés, des dizaines de victimes

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)
    1011

    Une voiture piégée a explosé samedi dans la plus importante ville de l’est de la Syrie, Deir ez-Zor, reprise à Daech cette semaine par l’armée.

    Un attentat à la voiture piégée a fait des dizaines de morts samedi, dans la ville syrienne de Deir ez-Zor, rapporte l'agence Sana.

    Selon le média, un kamikaze en voiture a visé un important centre de rassemblement de déplacés au nord-ouest de Deir ez-Zor, avant d'actionner un engin explosif.

    Les victimes de l'attentat cherchaient à fuir les combats qui font rage dans cette province pétrolière dont Daech s'était emparé en 2014, profitant du chaos engendré par la guerre en Syrie déclenchée en 2011. Pris en étau, les djihadistes ont été ainsi la cible de deux offensives distinctes, l'une menée par l'armée gouvernementale, et l'autre par une alliance arabo-kurde soutenue par les États-Unis.

    L'attentat de samedi intervient deux jours après la libération complète de la ville de Deir ez-Zor du joug de Daech annoncée par l'armée syrienne.

    Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans sa partie nord. Début novembre, les militaires avaient pris le contrôle du réseau de tunnels souterrains situés sur la rive occidentale de l'Euphrate et entre les villes de Deir ez-Zor et d'Al-Mayadine. Ils s'étaient également emparés des dépôts de denrées alimentaires situés à Mahossan, à 20 km de Deir ez-Zor, qui approvisionnaient les terroristes de Daech et du Front al-Nosra sur plusieurs fronts syriens.

    Dossier:
    Libération de la ville de Deir ez-Zor (105)

    Lire aussi:

    L’attentat contre les déplacés à Deir ez-Zor a fait près de 100 victimes
    L’armée syrienne annonce combien de temps encore dureront les combats
    La libération totale de Deir ez-Zor est une question de semaines
    Tags:
    personnes déplacées, attentat, Daech, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik