International
URL courte
Situation en Syrie (automne 2017) (110)
16551
S'abonner

Moscou pourrait prendre la décision de maintenir en exercice ses deux bases en Syrie après la victoire sur Daech, a annoncé le vice-ministre russe des Affaires étrangères en charge de la coopération antiterroriste, Oleg Syromolotov.

Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères en charge de la coopération antiterroriste, Oleg Syromolotov, il est très fort probable que la Russie garde ses deux bases en Syrie, sa base aérienne et celle de soutien logistique, même après le retrait des forces russes.

«Comment ça va se passer… Tout dépendra de la situation. Nous y avons deux bases. Je crois qu’on va garder ces bases. Sous quelle forme? Je ne peux pas le dire, je ne suis pas ministre de la Défense, il serait mieux de s’adresser à lui à ce sujet.»

Il a expliqué que l’organisation terroriste Front al-Nosra ne cessait d’agir, et qu’on continue de la combattre. De plus, il y a d’autres groupes en Syrie qui se déplacent constamment.

«Nous avons très souvent [dans les combats, ndlr] des acteurs inattendus, qui n’étaient pas sur le terrain, et puis ils font leur apparition, et la situation évolue considérablement», a souligné Oleg Syromolotov donnant comme exemple les résultats des élections kurdes.

C’est pourquoi, d’après lui, il est difficile de fixer et garantir un calendrier maintenant sans réelles perspectives.

Dossier:
Situation en Syrie (automne 2017) (110)

Lire aussi:

Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
base militaire, Daech, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook