Ecoutez Radio Sputnik
    le ministère russe des Affaires étrangères

    Moscou réagit à la situation au Liban et lance un appel à la communauté internationale

    © Sputnik. Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    6382

    La Russie a commenté la démission surprise du Premier ministre libanais, Saad Hariri, qu’il a annoncé ce samedi depuis la capitale saoudienne.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a appelé dans un communiqué toutes les forces extérieures, qui pourraient exercer une influence sur l'évolution de la situation au Liban, à adopter des approches plus constructives.

    «Tout en respectant la souveraineté, l'unité et l'intégrité territoriale du Liban, la Fédération de Russie a toujours plaidé et plaide en faveur d'une attitude visant à régler les questions épineuses de l'ordre du jour national par les Libanais eux-mêmes, sans intervention extérieure, et par le biais d'un dialogue, exclusivement dans le cadre juridique, prenant en compte les intérêts de toutes les forces politiques d'importance et des groupes ethniques et religieux.»

    Moscou a en outre demandé à tous les acteurs clefs de la communauté internationale de ne pas faire s'aggraver la situation dans le pays.

    «Nous appelons également toutes les forces extérieures ayant une influence sur le développement de la situation au Liban à être plus discrètes et à agir de manière constructive, ce qui est particulièrement important dans le contexte de la situation compliquée de la région.»

    En visite à Riyad, le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé samedi sa démission, ce qui a fait monter d'un cran la tension tant au Liban lui-même que dans toute la région.

    Lire aussi:

    «Nouveau chemin pour le Liban»: сomment les citoyens reçoivent Saad Hariri
    Le jeu de cache-cache est-il terminé? Hariri se dit «libre» et promet de rentrer au Liban
    En pleine crise libanaise, Hariri rencontre l’ambassadeur russe à Riyad
    Tags:
    dialogue, Liban, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik