Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    «Le temps de la force»: Trump exhorte Pyongyang à ne pas tester la patience du monde

    © REUTERS
    International
    URL courte
    18010

    «Le temps des excuses est révolu» pour Donald Trump. Lors de son intervention sur le continent asiatique, le Président américain a révélé ce qu’il considère comme étant le moyen d’atteindre la paix dans le monde.

    Le Président américain a entamé vendredi dernier un voyage sur le continent asiatique pour exhorter les pays voisins à exercer plus de pression sur la Corée du Nord. Prenant la parole devant les parlementaires sud-coréens, il a déclaré qu'«est venu le temps de la force».

    «Le temps des excuses est révolu. Est venu le temps de la force. Si vous voulez la paix, vous devez être fort», a déclaré M. Trump. «Le monde ne peut plus être patient dans ses relations avec un régime voyou qui menace de dévastation nucléaire.»

    Le Président américain a également ajouté qu'il avait l'intention de renforcer l'armée américaine. «Les États-Unis et mon administration sont en train de reconstruire complètement leurs forces armées», a-t-il déclaré devant les parlementaires sud-coréens.

    Des milliards de dollars seront dépensés pour moderniser les forces armées américaines, a-t-il souligné. Selon lui, ces moyens seront utilisés pour «le plus moderne et le meilleur équipement du monde».

    Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Washington et Pyongyang échangent régulièrement des menaces et des intimidations. Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang. Pour sa part, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a promis de prendre les mesures les plus cruelles de l'histoire contre l'agression américaine.

    De leur côté, la Russie et la Chine ont élaboré de nombreuses feuilles de route permettant le règlement pacifique du conflit sur la péninsule, mais elles ont toutes été ignorées par Washington.

    Lire aussi:

    Corée du Nord: la Maison-Blanche compte sur la Russie et la Chine
    USA: il ne reste plus de temps pour trouver une solution pacifique au problème nord-coréen
    Pékin a déjà fait «tout son possible» sur la Corée du Nord
    Tags:
    paix, Donald Trump, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik