International
URL courte
Évolution de la situation en Syrie (novembre-décembre 2017) (43)
291271
S'abonner

L'armée syrienne et ses alliés ont encerclé le dernier grand fief de Daech en Syrie, Abou Kamal, indiquent des médias locaux. Une source renseignée affirme à Sputnik que les troupes syriennes contrôlent la ville.

Les forces armées syriennes, avec l'appui de leurs alliés, ont réussi à encercler le dernier bastion important de Daech en Syrie, Abou Kamal, selon une source informée de Sputnik sur place. Ensuite, les troupes ont pénétré dans la ville, a signalé la chaîne de télévision Al-Manar.

«L'armée syrienne a entièrement encerclé la ville d'Abou Kamal et l'a prise sous le feu», précise la source de Sputnik, ajoutant que Daech sera chassé de la commune dans les prochains jours.

Plus tôt dans la semaine, il a été signalé que les forces gouvernementales syriennes avaient rétabli le contrôle sur la station de pompage de pétrole T2 et avaient ensuite avancé vers Abou Kamal, qui reste le principal fief djihadiste après la prise de Mossoul en Irak et Raqqa en Syrie. Les unités syriennes ont été appuyées par les hélicoptères des forces irakiennes.

Abou Kamal se trouve dans la province de Deir ez-Zor, limitrophe de l'Irak, en face de la localité irakienne d'Al-Qaïm. L'Irak a annoncé fin octobre le déclenchement d'une offensive visant à reconquérir Al-Qaïm et Rawa, les dernières poches de résistance de Daech sur son sol, près de la frontière syrienne.

Dossier:
Évolution de la situation en Syrie (novembre-décembre 2017) (43)

Lire aussi:

Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Une nouvelle carte du déconfinement rendue publique lors du discours du Premier ministre
Jean-Jacques Bourdin flashé à 186 km/h à plus de 100 km de son domicile, son permis de conduire confisqué
Tags:
offensive, alliés, armée, Daech, Abou Kamal, Deir ez-Zor, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook