International
URL courte
582
S'abonner

Les cryptographes du FBI ne peuvent pas accéder au smartphone de Devin Kelly, l’ex-soldat de l'US Air Force qui a abattu 26 personnes dans une église du Texas dimanche dernier, selon un responsable de l’agence fédérale cité par le portail informatique Engadget.

Le Federal Bureau of Investigation (FBI) ne parvient pas à avoir accès aux informations contenues dans le smartphone crypté de l'ex-soldat de l'US Air Force, Devin Kelly, qui a tué dimanche dernier 26 personnes dans une fusillade dans une église baptiste à Sutherland Strings au sud du Texas, annonce l'agent spécial du FBI Christopher Combs lors d'une conférence de presse, rapporte le portail informatique Engadget.

Christopher Combs a notamment décrit le problème comme une préoccupation croissante parmi les membres des forces de l'ordre à tous les niveaux, ne pouvant pas accéder aux données sur les appareils sans les informations d'identification de leur propriétaire.​

«Avec l'avance de la technologie, les téléphones et le cryptage, l'application de la loi aux niveaux de l'Etat, local et fédéral, est de plus en plus compliquée du fait de l'incapacité à accéder à ces téléphones», a expliqué Christopher Combs.

Le représentant du FBI n'a cependant pas précisé le type d'appareil utilisé par le tireur.

Dimanche vers 11H20 (17H20 GMT), un jeune homme armé d'un fusil semi-automatique AR-15 et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants.

Il a ensuite poursuivi son carnage à l'intérieur de l'église, en plein office religieux, avant d'être pris à partie par un habitant qui a saisi son fusil. L'homme a réussi à prendre la fuite et a été retrouvé mort dans son véhicule peu après.

Les motivations du tireur n'ont pas été révélées par les autorités. Le bilan de l'attaque s'élève à 26 morts.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Tags:
fusillade, portable, cryptages, FBI, États-Unis, Texas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook