Ecoutez Radio Sputnik
    John Kerry

    John Kerry reproche à Israël de ne pas vouloir se réconcilier avec les Palestiniens

    © REUTERS / Francois Lenoir
    International
    URL courte
    3122

    L’ex-secrétaire d’État américain John Kerry a critiqué Israël pour son refus de dialoguer avec les Palestiniens sur leur État, ce qui risque de faire monter la violence dans la région. Cela ressort d’un enregistrement diffusé par la chaîne de télévision israélienne Channel 10.

    Les autorités israéliennes ne veulent pas la paix malgré l’attachement de l’Autorité palestinienne à la lutte «non-violente» pour leur État indépendant, a affirmé l’ancien secrétaire d’État américain John Kerry dans un enregistrement publié mardi par la chaîne de télévision israélienne Channel 10.

    «Vous devez vouloir obtenir la paix […]. Si vous n’avez pas de dirigeants qui veulent œuvrer pour la paix, si la situation ne change pas, on verra d’ici 10 ans arriver un jeune leader [palestinien, ndlr] qui dira: nous avons essayé la non-violence pendant 30 ans et cela ne nous a menés nulle part», a indiqué M.Kerry s’adressant aux autorités israéliennes.

    L’ex-secrétaire d’État a vanté les progrès réalisés par les Palestiniens avant d’estimer que le refus d’Israël de reconnaître l’État palestinien sapait les perspectives de signer un accord de paix.

    «Les Palestiniens ont réalisé un travail extraordinaire en matière de non-violence […]. Mais la plupart des membres du gouvernement israélien ont publiquement déclaré qu’ils ne reconnaîtraient jamais l’État palestinien», a noté M.Kerry.

    Selon Channel 10, ces propos de John Kerry ont été enregistrés lors d’une conférence à Dubaï en décembre 2016. La conférence s’est tenue avec la participation de dirigeants du Proche-Orient, du président de la coalition politique israélienne Liste unifiée, Ayman Odeh, et Isaac Herzog, qui était alors leader de l’opposition israélienne. Il n’est pas clair de savoir si M.Kerry savait que ses propos étaient enregistrés.

    Suite à la publication de l’enregistrement, le bureau du Premier ministre israélien a déclaré à Channel 10 que le Premier ministre du pays Benjamin Netanyahou continuerait de défendre les intérêts nationaux et la sécurité d’Israël malgré les pressions «de ceux qui ont essayé de pousser Israël à faire des concessions dangereuses». Selon le bureau, les négociations de paix se trouvent dans une impasse à cause du «refus des Palestiniens de reconnaître Israël avec n’importe quelles frontières».

    «Malheureusement, M.Kerry ne le comprend toujours pas», a noté le bureau.

    John Kerry a dirigé un volet important des négociations de paix entre Palestiniens et Israéliens au début de l’année 2013. Les entretiens ont échoué en avril 2014. Les Palestiniens ont expliqué cet échec par la politique de colonisation israélienne, alors qu’Israël a dénoncé la réconciliation entre le Fatah, parti du Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, et le mouvement islamiste Hamas.

    M.Kerry a essayé de relancer les négociations malgré ces divergences, proposant en 2016 un plan de paix qui prévoyait la reconnaissance de l’État hébreu et l’application du principe «deux États pour deux peuples». Il a organisé une rencontre secrète avec le roi Abdallah de Jordanie, le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou le 21 février 2016. Toutefois, M.Netanyahou a rejeté son plan de paix.

    Lire aussi:

    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un attentat suicide dans un mariage fait 63 morts et 182 blessés à Kaboul
    Tags:
    traité de paix, enregistrement, Channel 10 (Israël), Autorité palestinienne, Isaac Herzog, Ayman Odeh, John Kerry, Israël
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik