International
URL courte
0 20
S'abonner

«La brièveté est sœur du talent», a indiqué le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, reprenant une citation du grand Tchékhov pour commenter la nouvelle de l'augmentation du nombre de signes dans les messages de Twitter.

Steffen Seibert, porte-parole du gouvernement allemand, a cité le grand nouvelliste et dramaturge russe Anton Tchékhov en commentant les informations sur la décision du réseau social Twitter d'augmenter le nombre de caractères dans les messages.

«C'est une très belle phrase: "La brièveté est sœur du talent"», a indiqué Steffen Seibert lors d'une conférence de presse et a souligné que c'était son avis personnel et non la position du gouvernement.

Il avait précédemment publié cette citation sur sa page Twitter, précisant l'auteur et ajoutant qu'elle se rapportait également à Twitter.

Le service des microblogs de Twitter a doublé la longueur des tweets, qui peuvent désormais compter non plus 140 signes, mais 280. Cette décision ne concerne pas les messages en japonais, coréen et chinois, a noté la société sur son blog officiel.

Depuis la création de Twitter en 2006, de nombreux abonnés ont eu du mal à dire tout ce qu'ils souhaitaient en seulement 140 caractères. Onze ans plus tard, les développeurs du réseau social ont décidé de faire des concessions et de doubler la longueur des tweets. On peut désormais publier sur Twitter des messages deux fois plus longs, jusqu'à 280 signes.

«140+140!», a tweeté le fondateur et PDG du site de microblogging Twitter, Jack Dorsey.

Lire aussi:

Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Xavier Bertrand évoque «un risque de guerre civile» sur fond de violences de mineurs
Tags:
Allemagne, Steffen Seibert, Anton Tchekhov, Jack Dorsey, Twitter, Inc, portable, message
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook