Ecoutez Radio Sputnik
    Le leader nord-coréen Kim Jong-un avant le lancement du missile balistique Hwasong-12

    Du matériel de chantier japonais aurait été à nouveau découvert en Corée du Nord

    © REUTERS/ KCNA
    International
    URL courte
    26401

    Le constructeur japonais Kato Works déclare ne pas savoir comment des matériels de sa fabrication se sont retrouvés en Corée du Nord.

    Des grues mobiles lourdes produites par le groupe japonais Kato Works pourraient être utilisées dans des bases de missiles nord-coréennes, a déclaré mercredi le constructeur.

    L'entreprise, qui est l'un des plus importants groupes de matériel de chantier au Japon, explique qu'elle ne dispose pas d'informations sur les moyens dont son matériel s'est retrouvé dans les bases nord-coréennes. Elle précise simplement qu'elle a eu des photos appropriées qu'elle a analysées. Les experts estiment que, selon toute probabilité, il s'agit de grues fabriquées dans l'usine de Kato Works de la préfecture d'Ibaraki (au nord de Tokyo). Le matériel était notamment exporté vers l'Asie du Sud-Est.

    «Il est regrettable que notre matériel se retrouve dans des ouvrages liés aux armements», indique le constructeur japonais dans un communiqué, soulignant qu'il n'avait jamais violé le régime des sanctions à l'égard de la Corée du Nord.

    Tokyo interdit de fait toute opération d'exportation et d'importation avec Pyongyang. Les deux pays n'ont pas de relations diplomatiques. Ils ne sont liés par aucune ligne de frêt. Toutefois, des informations parues précédemment avaient déjà fait état de présence de matériel technique japonais en Corée du Nord, malgré les sanctions. Ainsi, des fragments de missiles nord-coréens remontés à la surface, après des essais contenaient des pièces électroniques de fabrication japonaise. Selon certaines sources, des caméras japonaises étaient montées sur des drones de renseignement nord-coréens qui se sont retrouvés en territoire sud-coréen suite à des accidents.

    Lire aussi:

    Missile menaçant pour le Japon : Pyongyang menacé d’une riposte militaire
    Le missile testé dimanche en Corée du Nord pourrait contenir une ogive nucléaire
    Tokyo explique pourquoi il n’a pas abattu le missile nord-coréen
    Tags:
    missiles, relations diplomatiques, drone, Pyongyang, Asie du Sud-Est, Tokyo, Corée du Nord, Corée du Sud, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik