Ecoutez Radio Sputnik
    Un char de l'armée syrienne

    L'Irak aurait autorisé l'armée syrienne à lancer une offensive depuis son sol

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    9440
    S'abonner

    Grâce à l'aide de l'Irak, l'armée syrienne et ses alliés auraient lancé une offensive contre les positions de Daech dans la ville syrienne d'Abou Kamal et en auraient délogé les terroristes, a annoncé l'édition arabe Al-Masdar.

    Selon l'édition arabe Al-Masdar, qui se réfère à ses propres sources, les militaires irakiens auraient autorisé l'armée syrienne et les alliés de celle-ci à déclencher une offensive contre les terroristes de Daech retranchés dans la ville syrienne d'Abou Kamal, dernier bastion terroriste dans l'est du pays, depuis le territoire de l'Irak. L'armée syrienne et les forces qui la soutiennent, y compris les Unités de mobilisation populaire irakienne (Hachd al-Chaabi), auraient réussi mercredi à avancer depuis la ville frontalière irakienne d'Al-Qaïm et à entrer dans les quartiers est d'Abou Kamal, après quoi les terroristes de Daech auraient quitté ceux-ci en hâte.

    L'armée syrienne et ses alliés, y compris les unités libanaises du Hezbollah, ont repris le contrôle de la ville d'Abou Kamal dans la province de Deir ez-Zor, libérant ainsi le dernier fief de Daech en Syrie, avait précédemment déclaré le commandant d'une unité pro-gouvernementale, cité par Reuters. Les milices populaires irakiennes ont également pris part à la libération de la ville, a-t-il ajouté.

    Abou Kamal se trouve dans la province de Deir ez-Zor, limitrophe de l'Irak, en face de la localité irakienne d'Al-Qaïm. L'Irak a annoncé fin octobre le déclenchement d'une offensive visant à reconquérir Al-Qaïm et Rawa, les dernières poches de résistance de Daech sur son sol, près de la frontière syrienne.

    Tags:
    libération, conflit syrien, Hezbollah, Daech, Reuters, Abou Kamal, Deir ez-Zor, Irak, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik