Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'UE

    «Sans réformes, l'UE ne durera pas jusqu'aux années 2030»

    © AFP 2017 Tobias Schwarz
    International
    URL courte
    8746161

    Un professeur britannique a commenté pour Sputnik les sombres scénarios de l'avenir de l'UE dessinés récemment par le ministère allemand de la Défense.

    Les médias allemands se sont procuré un rapport du ministère de la Défense consacré à l'avenir de l'Union européenne. Le document dresse six scénarios dont trois sont marqués par une vision très noire: selon l'un d'entre eux, l'UE risque de disparaître à l'horizon 2040.

    Dans un entretien accordé à Sputnik, Russell Foster du King's College de Londres a reconnu que l'avenir de l'Europe unie «ne se montre pas très bon» à l'heure actuelle, ce qui justifie les craintes exprimées dans le rapport.

    «Trois scénarios sont particulièrement sombres. Le premier prévoit la possible adhésion des pays de l'Est à un bloc russe, à une extension de l'Union économique eurasiatique peut-être. Le deuxième évoque la montée de l'extrémisme dans les pays européens, et le troisième prédit l'effondrement de l'Europe et la propagation du chaos dans le monde entier», rappelle le professeur.

    Selon lui, les Européens perdent confiance en l'UE en raison notamment d'un «déficit de démocratie», des difficultés économiques dans la zone méditerranéenne et du problème migratoire. Pour leur part, les dirigeants de l'UE «comprennent très mal les 500 millions de citoyens européens», estime M.Foster.

    «Si l'UE s'effondre d'ici 2040, l'Europe sera, à mon avis, confrontée à une importante instabilité sociale et économique, alors que la Fédération de Russie se montrera comme un État plus stable et plus sûr économiquement», poursuit-il.

    Dans un tel contexte, les anciens membres du pacte de Varsovie pourraient commencer à regarder vers l'est au lieu de s'attacher aux «économies imprévisibles de l'Europe occidentale», indique l'interlocuteur de l'agence.

    «Nous faisons face aujourd'hui à une masse critique de problèmes d'ordre politique, économique et social qui sapent la confiance des Européens en l'UE. Sans réformes, l'UE ne sera pas en mesure de durer jusqu'aux années 2030», conclut le professeur.

    Lire aussi:

    Délitement de l’UE, nouveau «bloc de l’Est»… les scénarios du pire de l’armée allemande
    Les pires sénarios pour l'Europe, selon l'armée allemande
    Erdogan: la Turquie prête à aider l’UE, mais peut s’en passer
    Tags:
    Pacte de Varsovie, crise migratoire, économie, Union économique eurasiatique (UEEA), Union européenne (UE), King's College de Londres, Russell Foster, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik