International
URL courte
6401
S'abonner

L'agence russe Roskomnadzor a déclaré à Sputnik qu'elle avait formulé des propositions à appliquer à l'égard d'ONG étrangères dans le contexte des pressions exercées sur les médias russes aux États-Unis.

Le Service fédéral russe de supervision des communications (Roskomnadzor) a élaboré des propositions qui pourraient être appliquées notamment à l'égard d'ONG étrangères en cas de discrimination des médias russes aux USA, a déclaré à Sputnik le bureau de presse de cette structure.

«Si les pressions exercées sur les médias russes aux États-Unis vont croissant, nous savons comment réagir. Ainsi, à la demande du Conseil de la Fédération [chambre haute du parlement russe, ndlr], Roskomnadzor a présenté des propositions qui pourraient être matérialisées en cas de discrimination des médias russes à l'étranger», a indiqué un représentant du Service.

Toujours d'après Roskomnadzor, «les propositions prévoient d'appliquer une procédure spéciale pour suspendre et cesser les activités des médias et des diffuseurs travaillant pour des étrangers, ainsi que de délivrer des autorisations à la diffusion de périodiques imprimés étrangers».

En outre, Roskomnadzor a proposé d'introduire, «sur exigence du Parquet général de Russie, un blocage sans intervention de la justice de sites d'ONG étrangères ou internationales qualifiées d'indésirables».

Dans son projet de budget de défense pour 2018, le Sénat américain a proposé d'interdire la possibilité pour les diffuseurs d'inclure dans leurs réseaux du «contenu vidéo d'État russe». Le document est soumis dans le contexte des pressions exercées sur les médias russes aux États-Unis. Selon les auteurs de la proposition de loi, les distributeurs de programmation vidéo multichaîne (MVPD), tels que les fournisseurs de télévision par câble et par satellite, ne seront probablement pas autorisé à diffuser du contenu vidéo de stations de télévision dans la mesure où ce contenu est détenu, contrôlé ou financé par le gouvernement russe. Sputnik ne dispose pas pour le moment d'explications de la part du Sénat.

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
médias, pressions, discrimination, ONG, Roskomnadzor, Sputnik, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook