Ecoutez Radio Sputnik
    Federica Mogherini

    Nucléaire iranien: Mogherini pas trop d'accord avec Macron

    © AFP 2019 THIERRY CHARLIER
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2017) (60)
    18321
    S'abonner

    Après que le dirigeant français a jugé nécessaire de «compléter» l'accord sur le programme nucléaire iranien, la chef de la diplomatie européenne a plaidé pour le maintien du Plan global dans sa forme actuelle.

    L'Union européenne œuvrera pour que l'accord sur le nucléaire iranien soit implémenté par toutes les parties signataires, a déclaré la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères Federica Mogherini.

    S'exprimant vendredi à Samarkand, capitale ouzbèke, Mme Mogherini a qualifié l'accord iranien d'«accomplissement majeur de la diplomatie européenne et internationale» qui «porte ses fruits».

    Ses déclarations interviennent après que le Président français Emmanuel Macron a estimé que l'accord signé en 2015 entre Téhéran et les puissances étrangères n'était plus suffisant. Lors de sa visite aux Émirats arabes unis, M.Macron a ainsi jugé nécessaire de «mieux encadrer l'activité balistique iranienne et d'ouvrir un processus, avec des sanctions si besoin était, de négociation qui permettra d'encadrer cette dernière».

    Ces nouvelles propositions semblent entrer en légère contradiction avec les propos tenus par le chef de l'Élysée dans sa récente interview au magazine Time, lorsqu'il a critiqué son homologue US Donald Trump pour sa position sur le dossier iranien.

    «Je lui ai juste dit: quelle est votre autre option? Que proposez-vous? Si vous voulez couper toutes les relations avec l'Iran concernant ses activités nucléaires, vous allez créer une nouvelle Corée du Nord. Quelle est votre autre option? Faire la guerre, attaquer l'Iran? Ce serait une folie», a affirmé M.Macron.

    Auparavant, lors d'un entretien téléphonique avec le chef du Kremlin Vladimir Poutine, le dirigeant français s'est prononcé en faveur d'une réalisation stricte du Plan global d'action conjoint (JCPOA) sur le nucléaire iranien.

    Les deux leaders ont alors ont «souligné qu'il était inadmissible de revoir cette entente de manière unilatérale», a indiqué le service de presse du Kremlin.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2017) (60)

    Lire aussi:

    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    En continu: Un peu moins de 500.000 personnes ont manifesté en région pour ce 5 décembre, selon la police - images
    Tags:
    Plan global d'action conjoint (JCPOA), programme nucléaire iranien, Donald Trump, Emmanuel Macron, Federica Mogherini, Vladimir Poutine, Émirats Arabes Unis, Iran, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik