Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine pendant le sommet de l'APEC

    Poutine annonce la fin proche de la lutte armée contre les terroristes en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    International
    URL courte
    Sommet de l'APEC à Da Nang (21)
    14451

    La lutte armée contre les terroristes en Syrie touche à sa fin, et il faut créer les conditions pour un processus politique, estime le Président russe.

    Intervenant devant les journalistes à l'issue du sommet de l'APEC au Vietnam, Vladimir Poutine a signalé que la lutte armée visant la destruction du foyer de terroristes en Syrie touchait à sa fin et que désormais il fallait créer les conditions pour un processus politique, ajoutant que la Russie et les États-Unis ont convenu de s'engager dans cette voie.

    «Aujourd'hui, il est tout à fait évident que le travail militaire visant à détruire le foyer des terroristes en Syrie touche à sa fin. Les derniers événements dans le sud-est du pays en témoignent. C'était, de fait, le dernier bastion de Daech», a dit Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse finale à Danang.

    «L'essentiel, à l'heure actuelle, est d'achever ce travail et de fixer les accords sur les zones de désescalade, de fixer le régime de cessez-le-feu, de créer les conditions pour le début d'un processus politique. C'est cet objectif qui est notamment inscrit dans notre déclaration russo-américaine conjointe. Je pense que ce sera un facteur substantiel dans le travail visant le règlement du problème syrien», a-t-il poursuivi.Il a précisé que la lutte contre le terrorisme sera poursuivie de concert par la Russie et les États-Unis.

    M. Poutine a également rappelé qu'en marge du sommet, lui et son homologue américain Donald Trump avaient convenu d'une déclaration commune sur la lutte contre le terrorisme en Syrie.

    «Je peux dire que le travail en marge de l'APEC a été utile et fructueux car il n'était pas facile d'aboutir à une déclaration sur la Syrie. Nos experts ont travaillé sur cette déclaration à la veille du sommet, et hier le document a été mis au point», a raconté le Président russe aux journalistes.

    Selon lui, lors de la rédaction du document, Sergueï Lavrov et Rex Tillerson venaient donner un coup de main quand des problèmes surgissaient.

    «Aujourd'hui, nous nous sommes concertés sur le document avec le Président des États-Unis. Je le trouve important parce qu'il met en relief certains aspects absolument fondamentaux. D'abord, c'est la poursuite de la lutte contre le terrorisme, ce qui est également important pour les États-Unis, surtout à la lumière des derniers événements tragiques dans ce pays en lien avec des attaques terroristes. C'est important pour nous, pour un pays qui est depuis longtemps confronté à ce problème. C'est important pour l'ensemble de la communauté internationale», a dit M. Poutine.

    «La lutte contre le terrorisme sera poursuivie, elle sera poursuivie en commun », a-t-il ajouté.

    Dossier:
    Sommet de l'APEC à Da Nang (21)
    Tags:
    zone de désescalade, lutte antiterroriste, Daech, APEC, Donald Trump, Vladimir Poutine, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik