International
URL courte
Sommet de l'APEC à Da Nang (21)
5141
S'abonner

Moscou invite toutes les parties concernées par le problème nucléaire coréen à réduire le degré de confrontation et à entamer un dialogue, a annoncé Vladimir Poutine au Vietnam.

La Russie ne reconnaît pas le statut nucléaire de Pyongyang et appelle tous les parties concernées par ce dossier au dialogue, a déclaré Vladimir Poutine aux journalistes à l'issue du sommet de l'APEC au Vietnam.

«À notre avis c'est un problème, nous ne reconnaissons le statut nucléaire de la Corée du Nord. Dans le même temps, nous appelons à réduire le degré de confrontation et invitons toutes les parties en conflit à se mettre à la table des négociations», a fait savoir le chef du Kremlin.

Il a rappelé que la Russie et la Chine avaient auparavant proposé une feuille de route qui devait permettre à résoudre progressivement le problème nucléaire coréen.

M.Poutine a également constaté des «signes encourageants» provenant de plusieurs pays, dont les États-Unis et la Corée du Nord, à l'égard du problème nord-coréen.

Mi-octobre, la Russie avait suspendu sa coopération scientifique et technique avec la Corée du Nord en réaction à la poursuite par cette dernière de ses programmes balistique et nucléaire.

Dossier:
Sommet de l'APEC à Da Nang (21)

Lire aussi:

Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Elle promène son chien et tombe sur un lionceau près de Perpignan – photo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Macron: la France va envoyer le porte-avions Charles-de-Gaulle et son groupe aéronaval au Levant
Tags:
négociations, nucléaire coréen, APEC, Vladimir Poutine, Russie, Corée du Nord, Vietnam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik