International
URL courte
3130
S'abonner

Des documents déclassifiés par les Archives nationales des États-Unis suggèrent qu’au moment où John F. Kennedy mourait à Dallas, un agent de la CIA remettait un stylo empoisonné à un assassin potentiel de Fidel Castro.

Les Archives nationales américaines (NARA) ont déclassifié un rapport sur des tentatives d'organiser l'assassinat de Fidel Castro, le leader de la révolution cubaine, qui prétend que des agents de la CIA avaient remis à un agent recruté un stylo empoisonné en vue d'un attentat contre l'homme politique, au même moment où le 35e Président américain John Fitzgerald Kennedy était assassiné à Dallas.

Le document de 133 pages, datant de 1967, indique que la rencontre entre l'agent de la CIA et l'agent cubain a eu lieu à Paris le 22 novembre 1963. Au même moment, John Kennedy était tué par balles.

Le 9 novembre, NARA a publié la quatrième partie des documents relatifs à l'enquête de l'assassinat du 35e Président américain.

L'actuel Président Donald Trump a dit envisager de déclassifier tous les documents relatifs à l'assassinat de John F. Kennedy.

Lire aussi:

Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Didier Raoult rejette une étude «foireuse» sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine
Tags:
histoire, documents déclassifiés, publication des archives, NARA, CIA, John Kennedy, Fidel Castro, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook