International
URL courte
9291
S'abonner

En annonçant l'arrivée d'inspecteurs militaires américains en Crimée, l'Ukraine s'évertue à faire croire qu'elle «contrôle» la péninsule, a déclaré à RT Rouslan Balbek, vice-président de la commission des affaires ethniques de la Douma.

La nouvelle d'une visite d'inspecteurs militaires américains en Crimée n'est qu'une tentative de l'Ukraine, toujours vaine, de faire croire qu'elle «contrôle» la presqu'île, a affirmé Rouslan Balbek, vice-président de la commission des affaires ethniques de la Douma, dans une interview accordée à la chaîne RT.

Toutefois, Kiev devra chercher un autre moyen de mener son projet à bien, car, tel qu'il est, il est irréalisable, a-t-il indiqué.

«Sans visa russe, les inspecteurs américains ne peuvent faire passer qu'un baiser soufflé par la frontière criméenne», a-t-il ajouté.

Rouslan Balbek a cependant proposé à Kiev une solution de remplacement: organiser pour les Américains une visite en Crimée… en modelage virtuel ou sur une carte.

Le ministère ukrainien de la Défense avait précédemment annoncé l'arrivée dans le pays, le 13 novembre, d'une inspection multinationale pour visiter «des unités militaires déployées dans la région, où s'effectue une opération antiterroriste sur le territoire des régions de Donetsk et de Lougansk». En outre, «la partie américaine a inclus dans la région de l'inspection le territoire de la République autonome de Crimée», a indiqué le ministère dans un communiqué.

La péninsule de Crimée a été rattachée à la Russie en 2014, après le coup d'État en Ukraine et le référendum organisé dans la République de Crimée que n'a pas reconnu le nouveau pouvoir instauré à Kiev. L'Ukraine n'a jamais reconnu ce rattachement. Les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk ont été proclamées à la suite de ce coup d'État dans l'est de l'Ukraine.

 

 

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Un TGV ciblé par des tirs à Marseille
La décision de l’Assemblée sur le port du burkini dans les piscines va à l’encontre de ce que pensent les Français
Le Premier ministre algérien a démissionné
Tags:
inspecteurs, visite, Rouslan Balbek, Lougansk, Donetsk, Kiev, Ukraine, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook