Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats iraniens

    Téhéran créerait une base militaire permanente en Syrie

    © AP Photo/ Majid Asgaripour, File
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2017) (109)
    368786965

    Téhéran pourrait créer une base militaire permanente sur le territoire syrien, a annoncé la BBC en faisant référence à une source dans les services spéciaux occidentaux. Israël a déjà réagi à la perspective du renforcement de la présence militaire iranienne en Syrie.

    Vladimir Poutine et Ali Khamenei
    © Photo. Service de presse du Président russe
    En Syrie, l'Iran aurait commencé à construire une base militaire permanente près de Damas, annonce la chaîne de télévision BBC en citant une source dans les services spécieux occidentaux.

    Selon la chaîne, la base se trouverait à 14 kilomètres au sud de la capitale syrienne, à El-Kiswah, une localité de la banlieue de Damas actuellement contrôlée par l'armée gouvernementale.

    La BBC a publié plusieurs photos satellite prises entre janvier et octobre 2017. Sur les images, on peut observer l'avancement des prétendus travaux de construction de la base, impliquant notamment des casernes et des hangars pouvant abriter entre six et huit véhicules. Selon des experts interrogés par la BBC, plus de 500 soldats pourraient être déployés de manière permanente sur la base.

    Autre point, la base présumée se trouverait à 50 kilomètres des hauteurs du Golan, une partie du territoire syrien contrôlée par Israël. L'État hébreu a déjà réagi à cette information.

    «L'Iran veut établir sa présence militaire en Syrie, juste à côté d'Israël. Israël ne laissera pas cela arriver», a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

    Les relations entre Israël et l'Iran sont très tendues depuis longtemps.

    Israël a assuré de sa non-ingérence dans les évènements en Syrie, tout en reconnaissant mener des opérations régulières dans ce pays. Selon les autorités israéliennes, ces dernières sont nécessaires pour éviter la réception de moyens de destruction massive et d'armes modernes par les ennemis de l'État hébreu, au premier rang desquels se trouve le Hezbollah. Ce mouvement de chiites libanais protégé par l'Iran a, par le passé, combattu Israël à plusieurs reprises. Aujourd'hui, il se bat en Syrie aux côtés du Président Bachar el-Assad.

    Auparavant, les systèmes antiaériens syriens avaient riposté à une frappe de l'aviation israélienne sur le gouvernorat de Homs, et une source au sein des services de sécurité du Liban avait plus tôt annoncé à Sputnik que l'aviation israélienne avait mené un raid sur des cibles syriennes depuis l'espace aérien libanais.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2017) (109)

    Lire aussi:

    Israël envoie un message aux USA et à la Russie sur sa présence en Syrie
    Israël se déclare prêt à protéger une ville syrienne
    Israël s’applique à supprimer la présence militaire iranienne en Syrie
    Tags:
    services spéciaux, conflit, armée, base militaire, BBC, Hezbollah, Bachar el-Assad, Benjamin Netanyahou, Hauteurs du Golan, Israël, Damas, Syrie, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik