International
URL courte
20894
S'abonner

Donald Trump, qui compte établir d’excellentes relations avec Vladimir Poutine, a expliqué pourquoi son prédécesseur, Barack Obama, n’avait jamais eu cette chance.

Barack Obama n’a pas réussi à établir un bon dialogue avec le dirigeant russe Vladimir Poutine en raison de l’absence d'«alchimie», a déclaré samedi le Président américain Donald Trump cité par le service de presse de la Maison-Blanche.

«M.Obama a essayé, mais en vain. Cela a été un échec parce qu’il n’y avait pas d’"alchimie" entre lui et Vladimir Poutine. Je le comprends parce que je n’ai pas d’alchimie non plus avec certaines personnes et notamment avec certains d’entre vous», a indiqué M.Trump s’adressant aux journalistes.

Les Présidents Trump et Poutine ont eu le 11 novembre une brève conversation dans les couloirs du sommet de l’Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Da Nang, au Vietnam. Auparavant, Donald Trump s'était prononcé pour la tenue d'un entretien avec Vladimir Poutine lors du sommet. 

M.Trump affirme qu’il pourrait établir «des relations excellentes» avec le numéro un russe à la différence de M.Obama ou de la candidate malheureuse à la présidentielle 2016, Hillary Clinton.

«Hillary a essayé, mais elle a échoué. Personne n’en parle. Elle a fait fabriquer ce "bouton de redémarrage" ridicule», a rappelé M.Trump.

Le Président Trump a fait référence à la tentative de redémarrage des relations américano-russes entreprise par Mme Clinton, alors secrétaire d’État, en 2009. Elle a offert un «bouton de redémarrage» symbolique au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Le bouton portait une inscription en russe erronée indiquant «surcharge».

«M.Obama n’avait pas d’"alchimie" avec M.Poutine. Et Hillary était absolument incapable [de la trouver]», a ajouté M.Trump.

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Lyon instaure de nouvelles restrictions pour freiner l'épidémie de Covid-19
Nouvelle attaque dans une école maternelle en Chine – vidéo
Le numéro deux de LREM démissionne en appelant la direction à faire de même
Tags:
relations, alchimie, APEC, Hillary Clinton, Barack Obama, Donald Trump, Da Nang, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook