International
URL courte
6140
S'abonner

Au lieu d'augmenter ses dépenses militaires à l'instar des Etats-Unis, l'Europe doit renforcer la coopération entre ses membres dans le domaine de la sécurité et de la politique extérieure, estime le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel.

Le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel a appelé les pays de l'Europe à ne pas suivre l'exemple des États-Unis et à ne pas augmenter indéfiniment leurs budgets militaires, ce qui ne contribue pas au renforcement de la paix sur le continent.

«Malgré les efforts de Donald Trump et de ses partisans, nous ne devons pas nous leurrer et penser que les dépenses militaires peuvent remplacer une politique extérieure raisonnable. Que l'Europe s'arme jusqu'aux dents ne nous rapproche aucunement de la paix», a-t-il déclaré dans une interview accordée au Funke Mediengruppe.

Selon lui, la volonté persistante d'augmenter les dépenses militaires pourrait «avoir des conséquences terribles». Au lieu de cela, il vaut mieux coopérer davantage dans le domaine de la sécurité et de la politique extérieure, d'autant plus que l'Europe a déjà beaucoup fait pour renforcer sa défense.

«Les progrès que nous avons fait au cours des six derniers mois dans la politique de sécurité et de défense constituent une avancée qualitative […] Par rapport aux Etats-Unis, en termes de dépenses globales de défense, l'Europe dans son ensemble garde de très bonnes positions, mais avec une seule différence — notre efficacité n'est que de 15%», a indiqué le ministre.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Quatre policiers blessés par balles lors d’émeutes à Saint-Louis, un autre touché à la tête à Las Vegas - vidéos
Tags:
Donald Trump, Sigmar Gabriel, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook