International
URL courte
1251
S'abonner

Un convoi transportant de l'aide humanitaire destinée à des milliers de personnes vivant dans la Ghouta orientale est arrivé ce dimanche dans la ville syrienne de Douma et ce non sans l’assistance de l’armée russe qui a assuré la sécurité de son passage.

Les militaires russes ont assuré la sécurité du passage du convoi de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, si bien que 144 tonnes d’aide humanitaire ont été livrées aux habitants de la ville de Douma, dans la banlieue de Damas, a appris Sputnik auprès d’une source renseignée.

«La mission humanitaire a réuni l’Onu, le Comité international de la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge syrien – 24 camions au total. […] Des denrées humanitaires, de la farine et des médicaments ont été livrés – 144 tonnes au total. Le fret a été acheminé dans la localité de Douma à travers le couloir humanitaire numéro 2. La sécurité du passage et sa circulation sans entrave a été assurée par l’armée russe», a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

Plus tôt dans la journée, la Croix-Rouge avait annoncé qu’un convoi transportant de l'aide humanitaire destinée à des milliers de personnes était entré ce dimanche dans une ville de la Ghouta orientale.

En octobre, les groupes armés illicites avaient bloqué le passage d’une colonne d’aide humanitaire de l’Onu, exigeant 5.000 rations alimentaires pour le laisser repartir. En septembre, les bandes armées avaient confisqué dans la banlieue de Damas tout l'aide humanitaire livrée le 24 septembre par l'Onu avec l'assistance des militaires russes et avaient interdit la vente libre de la farine et des produits de première nécessité.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Tags:
sécurité, aide humanitaire, ONU, Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Croissant-Rouge, Douma, Ghouta orientale, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook