International
URL courte
2181
S'abonner

S’exprimant depuis Manille, où se déroule un sommet de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), le Premier ministre russe a fustigé les méthodes malsaines de la lutte concurrentielle.

En dépit des progrès qu'a obtenu le commerce international au cours des dernières décennies, plusieurs pays recourent toujours aux techniques destinées à obtenir des avantages dans la lutte concurrentielle et utilisent à cette fin les sanctions, a estimé Dmitri Medvedev prenant la parole au sommet annuel des dirigeants de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), auquel assistent aussi des pays comme la Chine, le Japon, l'Inde ou encore le Canada.

«De plus en plus fréquentes deviennent les méthodes du soi-disant protectionnisme, lorsque les sanctions économiques sont utilisées en tant qu'instrument de lutte concurrentielle», a-t-il indiqué.

«Malgré l'essor du commerce électronique, du numérique, le règlement international des échanges dans le monde s'inscrit toujours dans le même cadre, dans le paradigme d'il y a 40 ans. L'instabilité sur le marché des matières premières persiste, elle aussi », a poursuivi le Premier ministre russe.

Le 31e Sommet de l'ASEAN a ouvert ses portes le 13 novembre à Manille, la capitale des Philippines. Il porte sur les questions de la paix, de la stabilité et de la coopération.

Lire aussi:

Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), Dmitri Medvedev, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook