International
URL courte
Séisme à la frontière irano-irakienne (9)
0 120
S'abonner

Après le puissant tremblement de terre qui a fait des centaines de victimes en Irak et en Iran, les secouristes russes se sont déclarés prêts à aider les habitants des régions frappées.

Le ministère russe des Situations d'urgence a offert de l'aide à l'Irak et à l'Iran, touchés par un puissant tremblement de terre de magnitude 7,3 qui a fait au moins 330 morts ce dimanche.

Le ministre russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, a envoyé aux ministres de l'Intérieur des deux pays des télégrammes de condoléances et des propositions d'aide.

«Au nom du ministre russe des Situations d'urgence, veuillez accepter mes sincères condoléances suite au tremblement de terre dévastateur. Faites-moi savoir si les forces et les ressources du Service d'urgence de la Russie peuvent être utiles pour affronter cette catastrophe naturelle», est-il indiqué dans les télégrammes du ministre russe des Situations d'urgence.

Au moins 328 personnes ont trouvé la mort en Iran et huit en Irak après le puissant séisme qui a touché 14 provinces iraniennes. Le séisme a déclenché des glissements de terrain qui gênent les efforts des secours.

Plus de 70.000 personnes avaient besoin d'un abri de fortune, selon le Croissant rouge iranien.

Le centre sismologique iranien a enregistré d'ores et déjà 118 répliques et dit en attendre d'autres.

Dossier:
Séisme à la frontière irano-irakienne (9)

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Covid-19: Quand la cheffe de file de la gauche marocaine verse dans le complotisme décomplexé
Tags:
séisme, ministère russe des Situations d'urgence, Vladimir Poutchkov, Iran, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook