International
URL courte
20417
S'abonner

En menant des exercices d'une envergure record près de la péninsule coréen, Washington envoie un signal de soutien à ses alliés dans la région et cherche à démontrer à Pyongyang sa supériorité militaire, indique le magazine allemand Focus.

Les manœuvres militaires américaines près de la Corée du Nord qui impliquent les trois porte-avions nucléaire de la classe Nimitz accompagnés de plusieurs sous-marins sont un signal important du soutien que les États-Unis envoient au Japon et à la Corée du Sud, estime l'expert militaire Devin Ellis de l'institut Icons à Washington.

«Les USA veulent faire la preuve de leurs capacités militaires et montrer qu'aucune puissance maritime au monde ne peut pas rivaliser avec eux en termes de puissance», a-t-il indiqué.

Selon lui, Pyongyang n'apprécie point que de tels exercices se déroulent près de ses frontières.

«La Corée du Nord condamnera les exercices avec toute sa haine», a ajouté l'expert.

Pourtant il a souligné que les relations entre Washington et Pyongyang s'étaient déjà dégradées à tel point que les manœuvres en question étaient à peine capables de les aggraver davantage.

Lire aussi:

Édouard Philippe démissionne du gouvernement
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Macron nomme Jean Castex Premier ministre
Le gendarme noir traité de «vendu» à une manifestation antiraciste brise le silence
Tags:
exercices navals, Corée du Nord, Corée du Sud, Japon, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook