International
URL courte
4460
S'abonner

Les troupes gouvernementales syriennes ont éliminé un des chefs du groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham, lié à Al-Qaïda, dans le gouvernorat syrien de Hama, relate le journal en ligne Al-Masdar.

Le chef des unités spéciales du groupe djihadiste Hayat Tahrir Al-Sham, lié à Al-Qaïda, a été tué mardi par l'Armée syrienne dans le nord-est du gouvernorat syrien de Hama, d'après le journal en ligne Al-Masdar.

D'après les informations du journal en ligne Al-Masdar, le groupe djihadiste Hayat Tahrir al-Cham a annoncé la mort d'Abu 'Uthman Ashdaadu, chef des unités spéciales de l'organisation, au cours des affrontements avec les Forces armées syriennes à proximité de la ville de Sarha Al-Shamiyah au nord-est du gouvernorat de Hama.

Selon les informations communiquées au journal Al-Masdar par une source militaire au sein de l'armée syrienne, Abu 'Uthman Ashdaa était l'un des plus importants chefs au sein du groupe Hayat Tahrir Al-Sham. Sa perte sera donc ressentie au niveau du haut commandement de l'organisation terroriste.

L'armée arabe syrienne a récemment réussi à avancer ses positions dans cette partie du gouvernorat de Hama, selon toujours la même source. Ils ont ainsi forcé le groupe de Hayat Tahrir Al-Sham à envoyer un grand nombre de renforts afin d'affronter les unités gouvernementales.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
«Homme blanc de droite», «gros cumulard»: une élue LFI n’apprécie pas la nomination de Castex et le fait savoir
Tags:
terrorisme, armée, Hayat Tahrir al-Cham, Al-Qaïda, Hama, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook