International
URL courte
Opération de reprise de la ville d'Abou Kamal (25)
314117
S'abonner

Les forces de la coalition internationale dirigée par les États-Unis essayaient d’empêcher les avions russes de frapper les terroristes de Daech à Abou Kamal, en Syrie, selon le ministère russe de la Défense.

L'aviation de la coalition tentait d'empêcher les frappes des avions de l'armée de l'air russe dans la région d'Abou Kamal, afin d'assurer une sortie sécurisée des terroristes, a rapporté ce mardi le ministère russe de la Défense.

Selon le ministère, les avions de la coalition survolaient l'espace aérien sur 15 km au-dessus de la zone autour d'Abou Kamal afin d'entraver le travail des avions russes.

«Pour assurer une sortie sécurisée aux combattants de Daech qui se retiraient d'Abou Kamal sous le feu des frappes des troupes gouvernementales, l'aviation de la coalition tentait d'empêcher les avions militaires russes d'opérer dans la région. À cet effet, les avions de combat de la coalition entraient dans l'espace aérien sur 15 km au-dessus de la zone autour d'Abou Kamal pour entraver le travail des avions de l'armée de l'air russe», a indiqué le ministère russe.

Il est à noter qu'auparavant, le Centre des opérations aériennes combinées (CAOC) sur la base aérienne américaine d'Al Udeid, au Qatar, avait approuvé et adopté l'interdiction des vols dans cette zone pour les avions de la coalition dirigée par les États-Unis.

Les troupes gouvernementales syriennes et leurs alliés, y compris les unités libanaises du Hezbollah, ont chassé les terroristes de Daech de leur dernier bastion, Abou Kamal, a annoncé le 8 novembre un commandant d'un détachement soutenant le Président syrien, Bachar el-Assad. Abou Kamal est une ville de l'est de la Syrie située sur le fleuve Euphrate près de la frontière avec l'Irak.

Dossier:
Opération de reprise de la ville d'Abou Kamal (25)

Lire aussi:

Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
Jean-Marc Morandini: le parquet de Paris demande un procès pour corruption de mineur
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Une foule agressive encercle des policiers procédant à une interpellation à Nantes et en blesse plusieurs
Tags:
frappes, terrorisme, Daech, Abou Kamal, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook