Ecoutez Radio Sputnik
    Harare

    Reuters: des chars feraient route vers la capitale du Zimbabwe

    CC0
    International
    URL courte
    Crise au Zimbabwe (13)
    9103
    S'abonner

    Plusieurs blindés auraient été aperçus sur la route de Chinhoyi qui mène à Harare, la capitale du Zimbabwe, annonce Reuters.

    Un jour après que le chef des forces armées zimbabwéennes s’est déclaré prêt à «intervenir» pour mettre fin à la purge des partisans du vice-Président déchu Emmerson Mnangagwa, quatre chars ont été vus mardi faisant route en direction de Harare, indique Reuters.

    ​Un témoin de Reuters a vu deux chars stationnés le long de la route de Chinhoyi, à environ 20 km de Harare. Un des chars, tourné vers la capitale, avait un problème de chenilles. Les soldats sur les lieux ont refusé de parler à Reuters.

    Emmerson Mnangagwa, longtemps considéré comme le dauphin du Président Robert Mugabe dont il est un des anciens fidèles, a été humilié et démis de ses fonctions de vice-Président la semaine dernière, après un bras de fer avec la première dame, Grace Mugabe.

    Ce départ forcé d'un des lieutenants de Robert Mugabe a fait éclater au grand jour les rivalités au sein du parti présidentiel, la ZANU-PF, au pouvoir depuis l'indépendance en 1980.

    «La purge actuelle qui vise clairement les membres du parti qui ont été engagés dans la guerre d'indépendance doit cesser immédiatement», a martelé lundi le général Constantino Chiwenga, cité par l’AFP.

    Dossier:
    Crise au Zimbabwe (13)
    Tags:
    char, Emmerson Mnangagwa, Zimbabwe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik