Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Lavrov: le Congrès du dialogue national syrien faciliterait les pourparlers de Genève

    © Sputnik. Valeri Melnikov
    International
    URL courte
    137860

    Le Congrès du dialogue national, comprenant de nombreux acteurs de la crise syrienne, pourrait ranimer le processus de Genève, en suspens pour l’heure, a souligné le Ministre russe des affaires étrangères.

    Le Congrès du dialogue national syrien contribuera à une reprise des pourparlers de Genève sur le règlement de la crise syrienne. Les préparatifs du Congrès, ainsi que la définition de la liste des participants, sont en cours, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    «Maintenant, sur fond de cette longue pause dans le processus de Genève, […] le sujet du Congrès national syrien devrait stimuler nos collègues de l'Onu à s'emparer de cette opportunité pour ranimer le processus de Genève», a déclaré le chef de la diplomatie russe.

    «Je suis sûr que le Congrès en question a été créé, afin de faciliter les pourparlers de Genève et leur donner un rythme, que nous n'observons pas aujourd'hui», a-t-il fait remarquer, en soulignant que les préparatifs pour le Congrès du dialogue national syrien étaient en cours.

    L'initiative de l'organisation du Congrès du dialogue national syrien appartient au Président russe Vladimir Poutine. La date et le lieu de la rencontre ne sont toujours pas fixés. Le Congrès, auquel sont invités des membres de tous les groupes ethniques syriens, les chefs et les représentants de l'opposition intérieure et extérieure, ainsi que les observateurs de l'ONU, du Comité de la Croix rouge et de l'Organisation mondiale de la santé, devrait aboutir à la création d'une commission constitutionnelle et à l'adoption de résolutions finales. Le Ministère russe des Affaires étrangères a rendu publique la liste de 33 organisations invitées. Le Haut Comité des négociations (HCN), soutenu par l'Arabie Saoudite ainsi que d'autres forces politiques ont refusé de participer au Congrès.

    Le conflit armé en Syrie a commencé en mars 2011. D'après l'ONU, il a coûté la vie à 220 000 personnes. Les pourparlers sur le règlement du conflit ont lieu à Astana et à Genève.

    Lire aussi:

    Les premiers détails sur le Congrès du dialogue national syrien révélés
    Le Congrès syrien n'est pas une alternative aux négociations ni de Genève ni d'Astana
    Congrès syrien à Sotchi: Damas salue l'initiative russe
    Tags:
    pourparlers, congrès, Sergueï Lavrov, Genève, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik