Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Projet de loi sur les agents étrangers en Russie: la presse russe pas concernée

    © Sputnik. Natalya Seliverstova
    International
    URL courte
    3941261

    Les amendements à la loi sur les agents étrangers en Russie ne s’appliqueront pas aux médias russes, mais uniquement à la presse internationale, a indiqué le député Leonid Levine.

    Seuls les médias internationaux seront visés par les amendements à la loi sur les agents étrangers en Russie. La presse russe ne sera pas affectée, a annoncé Leonid Levine, président de la commission pour la politique de l'information, les technologies de l'information et la communication de la Douma (chambre basse du parlement russe).

    «Dans notre loi, nous parlons, parce qu'il y a déjà une double interprétation, des médias internationaux qui travaillent à l'étranger. Cet amendement ne s'applique pas à la presse russe, je voulais le souligner.»

    Il a en outre précisé que les organes de presse russes n'étaient pas régis par ce projet de loi.

    «Il s'agit de l'apparition d'une nouvelle formulation des "médias étrangers" et de la règlementation des activités des médias étrangers sur le territoire russe», a ajouté M.Levine.

    Le député russe a également indiqué que le projet de loi ne concernerait pas la presse russe financée de l'étranger.

    À la demande de Viatcheslav Volodine, président de la Douma, un groupe de travail a été récemment mis en place pour élaborer des amendements prévoyant des mesures de rétorsion en réaction à la discrimination des médias russes aux États-Unis.

    Piotr Tolstoï, vice-président de la Douma a déclaré que, selon ces amendements, les médias étrangers reconnus comme tels devront publier cette information sur leurs pages en ligne sur les réseaux sociaux.

    Cette décision intervient juste après que la chaîne RT America s’est vu demander de s’enregistrer en tant qu'agent étranger à la demande du département américain de la Justice, conformément au Foreign Agents Registration Act (FARA). Cette loi, adoptée en 1938, prévoit que toute organisation représentant les intérêts de pays étrangers «à titre politique ou quasi-politique» doit s'immatriculer comme agent étranger.

    Lire aussi:

    La Douma révise le statut des médias étrangers suite à la politique contre RT aux USA
    Margarita Simonian compare la lutte contre RT et Sputnik aux pratiques soviétiques
    La liberté bafouée des médias russes à l’étranger suivie d’une réponse «rigoureuse»
    Tags:
    amendements, loi, Douma d'État, Piotr Tolstoï, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik