International
URL courte
301849
S'abonner

Les manœuvres militaires conjointes des États-Unis et de la Corée du Sud créent une situation extrêmement dangereuse rendant plausible l’hypothèse d’un déclanchement de guerre nucléaire, selon le représentant de la Corée du Nord à l’Onu.

L'ambassadeur de la Corée du Nord à l'Onu, Ja Song-nam, a déclaré dans une lettre au secrétaire général, Antonio Guterres, que les exercices militaires conjoints américano-sud-coréens créaient «la pire situation qui prévaut dans la péninsule coréenne».

«Les exercices de guerre nucléaire à grande échelle et les menaces de guerre, que les États-Unis ont mis en scène pendant une année entière sans discontinuer avec leurs partisans pour étouffer notre république, permettent de conclure que l'option que nous avons prise était la bonne et que nous devrions suivre ce long chemin jusqu'au bout», a-t-il ajouté.

Avec leurs trois groupes navals et leurs porte-avions, les États-Unis ont relancé les sorties 24 heures sur 24 de bombardiers stratégiques B-52 dotés de capacités nucléaires «qui existaient pendant la guerre froide», a-t-il souligné.

Ja Song-nam a également déclaré que les États-Unis maintenaient «une posture de frappe surprise avec des vols fréquents de formations de B-1B et de B-2 dans l'espace aérien de la Corée du Sud».

Les exercices militaires conjoints de quatre jours des États-Unis et de la Corée du Sud, qui ont débuté samedi dans les eaux au large de la côte est du Sud, ont été décrits par les autorités militaires comme un avertissement clair pour la Corée du Nord. Ils impliquent les groupements de combat des USS Ronald Reagan, Theodore Roosevelt et Nimitz, qui comprennent 11 navires américains Aegis qui peuvent suivre les missiles, et sept navires de la marine sud-coréenne.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
«Noces ensanglantées»: dix cochons abattus clandestinement pour un mariage en Seine-Saint-Denis - photo
Tags:
menace nord-coréenne, ONU, Ja Song-nam, Asie-Pacifique, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook