Ecoutez Radio Sputnik
    la NSA

    NSA en crise: le vol de la cyber-arme «discrédite» l’agence de renseignement

    © AFP 2017 PAUL J. RICHARDS
    International
    URL courte
    91671250

    La NSA serait en crise après le vol par des hackers de logiciels malveillants que l'agence avait utilisés afin de pénétrer des gadgets et des réseaux partout dans le monde, a indiqué à Sputnik Matthew Hickey, directeur de l'entreprise de sécurité Hacker House. Selon lui, la réputation de l’agence de renseignement est ainsi affectée.

    Le vol par le groupe de hackers Shadow Brokers des logiciels de «piratage» créés par la National Security Agency, discrédite l'agence de renseignement, a déclaré à Sputnik Matthew Hickey, directeur de l'entreprise de sécurité Hacker House.

    «En fait, ils s'occupaient du développement de cyber-armes et de l'introduction de technologies visant à pirater des systèmes informatiques dans le monde entier, sans prêter attention aux conséquences pour la sécurité de ces systèmes et aux dommages causés au cours du piratage. Tout ça les discrédite», estime Matthew Hickey.

    Selon lui, le vol de la cyber-arme de la NSA prouve la nécessité de réformer l'agence ou d'en créer une autre.

    «Je suis persuadé que les fuites en question rendent actuelle la question sur la nécessité des services de renseignement capables d'accéder aux ordinateurs et aux informations dans le monde entier. Il est également actuel de réviser les règles et les procédures existantes dans ces agences afin d'empêcher le vol ou l'utilisation abusive des données qu'elles possèdent», a indiqué M. Hickey.

    Le directeur de l'entreprise de sécurité Hacker House a également rappelé que les cybercriminels utiliseraient les informations volées à leur avantage dans un avenir proche.

    «Comme nous n'avons jusqu'à présent pas d'idée concernant les volumes et la nature des informations volées à la NSA par les hackers des Shadow Brokers, de nouvelles cyberattaques peuvent être aussi destructrices que les précédentes», a conclu Matthew Hickey.

    Le groupe de hackers Shadow Brokers a publié les codes de logiciels volés à la NSA, ultérieurement utilisés pour créer les virus informatiques qui ont endommagé de nombreux ordinateurs dans le monde entier. La NSA n'a pas fait de commentaire officiel concernant cette situation, mais le journal américain The New York Times affirme avoir prouvé l'appartenance des cybers-armes à l'agence de renseignement. Le journal en a obtenu la confirmation auprès d'anciens et d'actuels agents de la NSA.

    D'après eux, les actions de Shadow Brokers ont eu des «conséquences catastrophiques pour la NSA» car sa capacité à sécuriser sa possession d'une cyber-arme puissante, ainsi que sa contribution à la sécurité nationale du pays, ont été remises en question.

    Lire aussi:

    La Turquie crée une «cyber-armée» contre les menaces à la sécurité de l'information
    WannaCry: le Conseil de sécurité de Russie exclut la piste de services spéciaux
    La cyberattaque WannaCry a coûté 1 Md USD à l’économie mondiale
    Tags:
    virus informatique, cyberattaque, piratage, cyber-armée, Shadow Brokers, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik