Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    Prétendue ingérence en Catalogne et en UK: Lavrov dénonce une «hystérie» antirusse

    © Sputnik. Vladimir Pesnya
    International
    URL courte
    101450310

    Selon le ministre russe des Affaires étrangères, les récentes accusations d’«ingérence» russe dans les affaires intérieures de la Catalogne et du Royaume-Uni peuvent être expliquées par les tentatives de détourner l'attention des électeurs de ces pays des problèmes existants réellement.

    Les accusations d'ingérence dans la crise catalane avancées par Madrid contre Moscou visent à détourner l'attention des problèmes internes de l'Espagne, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

    «Cela s'explique aussi par le fait que dans les capitales d'où proviennent ces accusations, que ce soit Madrid ou Londres, il y a de très nombreux problèmes intérieurs non résolus», a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou.

    Selon Sergueï Lavrov, cette «hystérie sensationnelle est organisée pour détourner l'attention de leurs électeurs de l'incapacité à résoudre ces problèmes internes».

    Le quotidien El Pais avait auparavant affirmé que l'intégrité territoriale et politique de l'Espagne était menacée par l'ingérence russe, notamment par l'activité d'une «légion de bots».

    Theresa May a aussi récemment dénoncé les actions de la Russie dans l'arène internationale, en l'accusant de vouloir déstabiliser l'ordre mondial.

    Selon elle, la Russie se serait mêlée des élections dans plusieurs pays, aurait procédé à des cyber-attaques et chercherait «à faire de l'information une arme». Mme May a par ailleurs déclaré que les actions des autorités russes avaient pour but de «semer la discorde en Occident».

    La Première ministre du Royaume-Uni a également accusé la Russie «d'annexion illégale de la Crimée» et de soutien aux rebelles dans le Donbass.

    Lire aussi:

    Theresa May compliquerait les possibilités de normalisation des relations avec la Russie
    «Ingérence russe» dans les affaires UK: Moscou qualifie de gratuites les accusations
    «Ingérence russe» en Catalogne? Moscou met les points sur les i
    Tags:
    ingérence, Theresa May, Sergueï Lavrov, Catalogne, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik