Ecoutez Radio Sputnik
    Le Président zimbabwéen Robert Mugabe

    Le Président zimbabwéen Mugabe confirme être détenu par l’armée nationale

    © AP Photo/ Tsvangirayi Mukwazhi
    International
    URL courte
    Crise au Zimbabwe (8)
    19414593

    Au cours d’un entretien téléphonique avec son homologue sud-africain, Jacob Zuma, le Président zimbabwéen Robert Mugabe a confirmé que l’armée nationale l’avait placé en résidence surveillée.

    Les militaires zimbabwéens ont placé mercredi le Président du pays, Robert Mugabe, en résidence surveillée, a fait savoir le chef d'État à son homologue d'Afrique du Sud, Jacob Zuma, relate le site d'information News24.

    M.Zuma a en outre déclaré qu'il avait envoyé ses ministres de la Défense, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et de la Sécurité de l'État, Bongani Bongo, pour rencontrer Robert Mugabe et les représentants de l'armée zimbabwéenne.

    L'armée zimbabwéenne a expliqué mercredi avoir pris le pouvoir dans le pays dans le cadre d'une action ciblée visant des «criminels» entourant le Président Robert Mugabe, assurant que le dirigeant de 93 ans ainsi que sa famille étaient «sains et saufs».

    Des soldats zimbabwéens ainsi que des véhicules blindés ont bloqué les routes menant aux principaux bâtiments gouvernementaux, au parlement et aux tribunaux dans le centre de Harare, la capitale du pays, a indiqué mercredi un témoin à Reuters.

    De leur côté, des habitants de la capitale faisaient la queue devant les banques pour récupérer de l'argent liquide.

    Dossier:
    Crise au Zimbabwe (8)

    Lire aussi:

    Le Président zimbabwéen «prêt à mourir pour ce qui est juste»
    Crise au Zimbabwe: le Président Mugabe est-il toujours une partie du conflit?
    Mugabe s’endort lors de sa 1ère apparition publique après le putsch au Zimbabwe (vidéo)
    Tags:
    détention, armée, Robert Mugabe, Zimbabwe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik