Ecoutez Radio Sputnik
    Tu-22M3

    Des avions à long rayon d’action russes frappent les terroristes près d’Abou Kamal

    © Sputnik. Vladimir Pesnya
    International
    URL courte
    Opération de reprise de la ville d'Abou Kamal (24)
    3471531230

    Des bombardiers russes Tu-22M3 ont frappé les terroristes, leurs armements et leurs bases d’opération non loin d’Abou Kamal, informe le ministère russe de la Défense.

    Après avoir survolé les territoires de l’Iran et de l’Irak, six bombardiers russes Tu-22M3 ont effectué une frappe aérienne coordonnée sur les terroristes, leurs armements et leurs bases d’opération près de la ville d’Abou Kamal, relate le ministère russe de la Défense.

    «Six bombardiers à long rayon d’action Tu-22M3, qui avaient décollé depuis le territoire russe et survolé l’Iran et l’Irak, ont réalisé une frappe aérienne coordonnée visant les territoires de Daech, non loin d’Abou Kamal, dans la province syrienne de Deir ez-Zor. Ils ont ciblé des bases d’opération, des terroristes et leurs armements.»

    D’après le ministère, les forces aériennes russes ont pu éliminer toutes les cibles.

    Les forces armées syriennes, avec l'appui de leurs alliés, ont réussi la semaine dernière à encercler le dernier bastion important de Daech en Syrie, Abou Kamal. Ensuite, les troupes ont pénétré dans la ville.

    Abou Kamal se trouve dans la province de Deir ez-Zor, limitrophe de l'Irak, en face de la ville irakienne d'Al-Qaïm. L'Irak a annoncé fin octobre le déclenchement d'une offensive visant à reconquérir Al-Qaïm et Rawa, les dernières poches de résistance de Daech sur son sol, près de la frontière syrienne.

    Dossier:
    Opération de reprise de la ville d'Abou Kamal (24)

    Lire aussi:

    Les forces syriennes reprennent le dernier fief de Daech, Abou Kamal, aux terroristes
    L'Irak aurait autorisé l'armée syrienne à lancer une offensive depuis son sol
    Vidéo de frappes de l’aviation à long rayon d’action russe sur les positions de Daech
    Tags:
    avion, cibles, bombardier, Abou Kamal, Iran, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik