Ecoutez Radio Sputnik
    Corée du Nord

    Pourquoi les USA perdront la guerre contre la Corée du Nord

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    2212376311

    Le nombre de militaires des États-Unis et de leur alliée la Corée du Sud, dans la péninsule coréenne, est inférieur aux effectifs dont dispose la Corée du Nord, estime un militaire américain. Ce rapport de force conduira à la défaite américaine en cas de guerre, estime-t-il.

    Les effectifs militaires nord-coréens dans la région dépassent ceux des Etats-Unis, ce qui se traduirait par une défaite des États-Unis en cas de guerre, a déclaré l'ancien chef de l'armée américaine dans la péninsule coréenne, le lieutenant général Jean-Marc Jouas.

    Selon les données de Jouas, l'armée nord-coréenne compte plus de 1,2 millions de soldats, tandis que les États-Unis n'en ont que 28.000 dans la région et la Corée du Sud, 490.000 militaires, informe The Daily Mail, en faisant référence à la lettre adressée par M. Jouas au Parti démocrate le 7 novembre.

    «A l'inverse de tous les conflits de l'époque de la guerre de Corée, nous ne pouvons pas renforcer nos effectifs juste au début des opérations militaires car Kim Jong-un anticipera toute tentative, en lançant une offensive», écrit Jouas.
    Dans le même temps, le général souligne que l'acheminement de forces supplémentaires dans la région en cas de guerre pourrait prendre des mois, tandis que la temporisation serait critique pour les forces américaines «peu nombreuses» dans la région.

    La tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord est montée d'un cran ces derniers mois sur fond de nouveaux tests de missiles et l'essai d'une bombe à hydrogène par la Corée du Nord. Le Président américain Donald Trump a adopté une position ferme à l'égard de la Corée du Nord, en dénonçant la «cruelle dictature» de Pyongyang.

    Lire aussi:

    Voici ce qui attend les USA en cas de conflit armé avec Pyongyang
    Trump ne veut pas franchir «la ligne rouge» avec Kim Jong-un
    Pour Séoul, Pyongyang est toujours un occupant
    Tags:
    soldats, armée, guerre, Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik