Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats US

    Selon Moscou, l'Onu n'a pas accordé d'autorisation pour la présence des USA en Syrie

    © AP Photo / Mindaugas Kulbis
    International
    URL courte
    28631

    La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a déclaré que les Nations Unies n'avaient pas délivré de mandat pour la présence des États-Unis en Syrie.

    Les déclarations du chef du Pentagone selon lesquelles les États-Unis seraient en Syrie avec l'autorisation de l'Onu ont surpris Moscou, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

    «Nous avons été surpris d'entendre les déclarations du secrétaire américain à la Défense, James Mattis, lors d'une réunion avec les représentants de la presse américaine le 13 novembre, selon lesquelles les forces armées américaines seraient en Syrie, je cite "avec l'autorisation de l'Onu"», a-t-elle déclaré.

    Selon Mme Zakharova, les autorités russes voudraient comprendre, «duquel mandat de l'Onu il s'agissait spécifiquement, par qui et quand il avait été délivré.»    

    «Je voudrais rappeler que le Conseil de sécurité est le seul organe de la Charte des Nations Unies autorisé à prendre des décisions sur l'utilisation de la force militaire dans la communauté internationale. Et en ce qui concerne la Syrie, cette structure n'a pas donnée une telle autorisation aux États-Unis. De plus, les unités américaines s'y trouvent au mépris du gouvernement légitime de ce pays, agissant de fait comme des occupants», a souligné la diplomate.    

    Auparavant, le chef du Pentagone a déclaré que l'Onu avait autorisé la présence militaire américaine en Syrie au moment de l'adoption des résolutions contre le groupe terroriste Daech. Alors qu'à aucun moment le Conseil de sécurité de l'Onu n'a autorisé Washington à mener des opérations militaires en Syrie.    

    Réagissant aux propos du secrétaire américain à la Défense James Mattis, le ministère syrien des Affaires étrangères a indiqué que la présence américaine sans l'accord de Damas est une violation des fondements de l'Onu. 

    Lire aussi:

    Lavrov sur la présence US en Syrie: «On nous a répondu quelque chose d’inintelligible»
    Le Pentagone justifie sa présence en Syrie par une autorisation de l’Onu qui n’existe pas
    Les États-Unis «épargnent Daech pour le réutiliser»
    Tags:
    mandat, ONU, Maria Zakharova, Moscou, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik