International
URL courte
1471
S'abonner

Les tentatives de Washington de «couvrir Daech» ne sont pas «un jeu honnête», a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, soulignant que Moscou espère toutefois que les États-Unis respecteront les engagements pris par les dirigeants russe et américain lors du sommet de l’APEC relativement à la lutte antiterroriste.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a commenté l'attitude adoptée par les États-Unis envers la lutte antiterroriste.

«Les médias révèlent de plus en plus souvent les faits, témoignant que nos partenaires américains dans la lutte avec le terrorisme international ne font que couvrir les djihadistes, en particulier Daech», a-t-elle déclaré ce jeudi lors d'un point presse.

Selon elle, un tel comportement de la part de Washington ne peut pas être considéré comme un «jeu honnête».

«Nous comptons sur le fait que la partie américaine respectera fermement les engagements sur la lutte antiterroriste qui ont été pris lors de la déclaration conjointe des Présidents russe et américain à l'issue de leur rencontre en marge du sommet de l'APEC à Da Nang, le 11 novembre», a-t-elle conclu.

Les Présidents russe et américain ont eu une conversation lors du deuxième jour du sommet de l'APEC dans la ville vietnamienne de Da Nang.

À la suite d'un bref entretien, MM. Poutine et Trump ont approuvé une déclaration conjointe sur la Syrie. Le document a été préparé par des experts des deux pays et finalisé samedi par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, a précisé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Lire aussi:

En direct: une forte explosion se produit à Madrid, au moins trois morts - vidéos
Covid-19: «si le vaccin ne fonctionne pas, on n’a pas de plan B», estime une virologue
Les Français pour le passeport vaccinal? «Ils sont terrifiés et prêts à céder leurs libertés individuelles»
Tags:
lutte antiterroriste, médias, terrorisme, Daech, Donald Trump, Maria Zakharova, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook